DISCOURS DE L’EX AMBASSADEUR DU NIGÉRIA AU BÉNIN KAYODE OGUNTUASE / COMMISSION MIXTE NIGÉRIA /BÉNIN

686

BIENTÔT LES RENCONTRES AU BÉNIN DE LA DÉLÉGATION NIGÉRIANNE DU COMITÉ DIRECTEUR DE LA PROPOSITION DE COMMISSION MIXTE PERMANENTE NIGÉRIA/ RÉPUBLIQUE DU BÉNIN PRÉSIDÉ PAR L’EX AMBASSADEUR DU NIGÉRIA EN RÉPUBLIQUE DU BÉNIN Emmanuelle Kayode OGUNTUASE

 

LE DISCOURS INTÉGRAL PRONONCÉ PAR L’AMBASSADEUR OGUNTUASE KAYODE, ANCIEN AMBASSADEUR DU NIGERIA AUPRÈS DE LA RÉPUBLIQUE DU BÉNIN, LORS DE LA RÉUNION CONSULTATIVE DES PARTIES PRENANTES ÉCONOMIQUES AVEC LE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES SUR LE PROJET DE COMMISSION MIXTE NIGERIA/BÉNIN TENUE LE 9 FÉVRIER 2022 À LA MAISON TAFA-BALEWA, ABUJA

 

L’Honorable Ministre des Affaires étrangères
Directeurs,
Le Président/Délégation des Chambres de Commerce Badagry, Ogun, Oyo, Kwara, Niger et Kebbi.
Les Représentants de DAWN, NACCIMA, ECOWAS, LCCI, Zenith Bank, Nigerian Shippers Company,
Le Comité National de Pilotage de la proposition de Commission Mixte Permanente Nigéria/Bénin.
Les Médias/Presse.Distingués invités.
Mesdames et Messieurs.
RENFORCEMENT ET APPROFONDISSEMENT DE L’INTEGRATION SOCIO-CULTURELLE ET ECONOMIQUE ENTRE LE NIGERIA ET LA REPUBLIQUE DU BENIN PAR LA MISE EN PLACE D’UNE COMMISSION MIXTE PERMANENTE ENTRE LES DEUX PAYS.

C’est pour moi un grand plaisir de m’adresser à cette assemblée de la réunion consultative des parties prenantes économiques avec l’honorable ministre des affaires étrangères sur la création d’une commission mixte permanente du Nigéria et de la République du Bénin. Cette réunion est très importante et significative car elle débouchera finalement sur des collaborations et une coopération plus solides et durables entre le ministère des Affaires étrangères, qui a la responsabilité statutaire de conseiller et d’encourager le gouvernement nigérian à établir des institutions bilatérales telles qu’une commission mixte permanente et les acteurs économiques privés désireux d’accéder et d’utiliser les avantages de la création d’une Commission mixte permanente entre le Nigéria et la République du Bénin.

 La question est tout à fait appropriée et importante compte tenue de la proximité des deux pays ainsi que des liens politiques, économiques et socioculturels existants entre le Nigeria et la République du Bénin. L’importance géostratégique des deux pays pour leurs réalités existentielles ne saurait être surestimée. Il est important de noter que le Nigéria et le Bénin partagent environ 778 kilomètres de frontières terrestres et maritimes avec six États du Nigéria ; y compris Lagos, Ogun, Oyo, Kwara, Niger et Kebbi ; ainsi que cinq départements en République du Bénin ; à savoir l’Atlantique/Littoral, l’Ouéme/Plateau, Zou, Collines, Borgou. En conséquence, six groupes ethniques communs aux deux pays ont, depuis la période précoloniale, continué à interagir et à s’interfacer culturellement et socio-économiquement. Les peuples des deux pays entretiennent de nombreuses relations et interagissent socialement et économiquement les uns avec les autres. Par conséquent, la réunion d’aujourd’hui portera sur le renforcement, l’approfondissement et l’intégration des liens socioculturels et économiques existants entre le Nigeria et la République du Bénin à travers la mise en place d’une commission mixte permanente de coopération entre les deux pays.

 

Compte tenu de la proximité et de la proximité du Nigéria et du Bénin, il existe un énorme volume d’échanges commerciaux entre les deux pays, qui sont en grande partie informels et non enregistrés. En effet, les frontières communes et les affinités ethnoculturelles existant entre les deux pays ont stimulé et renforcé le commerce transfrontalier et d’autres engagements socioculturels entre les peuples des deux pays. Par conséquent, les peuples du Nigéria et de la République du Bénin sont désireux de renforcer et d’approfondir les liens de fraternité et d’amitié ainsi que de soutenir tous les niveaux de coopération entre les deux pays. À cette fin, une initiative visant à établir la Commission conjointe permanente du Nigéria et de la République du Bénin a été lancée à Badagry le 13 août 2021.
 La commission mixte sera chargée de formuler les bases nécessaires au renforcement des relations entre le Nigéria et la République du Bénin, notamment dans les domaines du commerce, de l’économie, de l’investissement, de l’énergie, de la culture, des ressources humaines, des compétences, des sciences et technologies de l’information, technologie, innovation, éducation, sécurité et défense. La commission mixte examinera également les accords conclus dans le passé entre les deux pays et trouvera également des solutions appropriées à tout problème lié à leur mise en œuvre.
La commission conjointe devrait exploiter et transformer les relations existantes entre les deux pays au niveau d’un partenariat stratégique qui se manifestera par la construction de relations solides et durables entre les peuples et les entreprises entre les peuples du Nigéria et de la République du Bénin. La Commission s’efforcera également de renforcer les deux pays et de faire progresser leurs priorités communes, notamment «la promotion de l’intégration socio-économique des deux pays, encourager et accroître le commerce et les investissements formels et légitimes entre les pays ; développer une coopération économique solide entre le Nigeria et la République du Bénin à travers la zone de co-prospérité, alliance (COPAZ), renforcer la lutte contre les crimes transfrontaliers et le terrorisme et promouvoir la prospérité économique et la sécurité du “corridor Lagos-Abidjan“.

 L’avenir des relations économiques entre le Nigéria et la République du Bénin passe par l’adoption de stratégies visant à améliorer et approfondir l’intégration économique des deux pays ainsi qu’à soutenir et préserver les complémentarités de leurs économies. Ainsi, la mise en place de mécanismes de coopération bilatérale tels que la Commission mixte permanente entre le Nigéria et le Bénin permettra d’assurer et de garantir davantage la mise en œuvre efficace et efficiente des différents accords de coopération bilatéraux conclus entre les deux pays. La Commission mixte permanente mettra également en place des structures et des mécanismes de consultation, de collaboration et de consensus entre les chambres de commerce et les acteurs/acteurs économiques du Nigéria et de la République du Bénin.
Par ailleurs, la mise en place de la Commission Mixte Permanente renforcera encore la création d’associations de coopération transfrontalière impliquant les acteurs économiques actifs sur les corridors frontaliers, afin de mieux sécuriser et faciliter la circulation des biens et des personnes.
 Sans doute les relations économiques entre le Nigéria et la République du Bénin seront plus dynamiques, stratégiques et solides avec la mise en place d’une Commission mixte permanente entre les deux pays. Par conséquent, toutes les parties prenantes des relations entre le Nigeria et le Bénin, y compris les gouvernements, les acteurs économiques, les groupes de la société civile, les chefs traditionnels et les médias ; devraient collaborer et travailler sans relâche à la mise en place d’une Commission mixte permanente entre le Nigeria et la République du Bénin.
Avant tout, il convient de souligner que le Nigéria et la République du Bénin sont destinés à rester ensemble, à planifier ensemble, à travailler ensemble et à réussir ensemble. Par conséquent, les deux pays devraient avoir une meilleure compréhension l’un de l’autre et également coopérer ainsi que collaborer pour soutenir le partenariat stratégique entre eux.
Vive la République Fédérale du Nigéria.
Vive la République du Bénin.

 

Merci à tous.

Pour plus d’information contacter sur la rencontre au Bénin contactez le Magazine Panafricain Corporates  Tel: +22961400054 / [email protected]